AccueilSiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Michael Jackson et ses enfants : le témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Michael Jackson et ses enfants : le témoignage   24/9/2009, 01:08

Michael Jackson et ses enfants : le témoignage de Tony Buzan
Tony Buzan, auteur à succès et consultant, n’avait jamais évoqué jusqu’à présent son expérience avec la famille Jackson. Il a accepté d’accorder une interview au Sunday Times, dans laquelle il a longuement décrit Michael Jackson en tant que père. Il révèle qu’il a toujours considéré le Roi de la Pop comme un bon ami.

Buzan a acquis une réputation internationale grâce à ses écrits sur le développement cérébral au moyen d’une technique qu’il appelle « mind-mapping » (schématisation conceptuelle). Il enseigne à l’heure actuelle dans une école privée du Berkshire, au Sud de l’Angleterre. En 2006, il donnait des cours à Singapour lorsqu’il a reçu un appel téléphonique de l’un de ses amis, le cheik Abdulla bin Hamad al-Khalifa, de la famille royale du Bahreïn. Celui-ci lui a simplement dit « L’un de tes fans voudrait te parler ». Puis une voix inconnue a pris la parole. « Bonjour, c’est Michael ». Il s’exprimait avec sa voix naturelle, moins aiguë que celle qu’il utilisait souvent en public. Pendant trois quarts d’heure, Michael Jackson a parlé à Buzan avec un enthousiasme non dissimulé de l’un de ses livres, lui demandant d’exposer ses idées sur les enfants et sur la façon de leur « apprendre à penser ».

Peu de temps après, Tony Buzan a pris l’avion pour Bahreïn, a été reçu dans un hôtel 5 étoiles et s’est rendu régulièrement durant une semaine dans la demeure que louait Michael Jackson dans le désert. Lors de sa première visite, il a été accueilli par le Roi de la Pop en personne et l’un de ses employés, un homme que le chanteur a désigné comme son « majordome ». Aussitôt, Buzan a été extrêmement surpris par l’attachement dont les enfants faisaient preuve envers leur père. « Je les voyais aller et revenir de l’école internationale tous les jours. Ils partaient heureux et ils revenaient heureux. A leur retour, ces trois enfants n’auraient pas pu courir plus vite en sortant de la voiture pour aller serrer leur papa dans leurs bras »

Michael Jackson avait transformé la maison au gré de ses affinités culturelles. « Ca ressemblait à la Chapelle Sixtine, pleine d’art de la Renaissance. Il y avait des reproductions géantes d’oeuvres de Raphaël sur chaque mur », se souvient Buzan. Dès son arrivée, le chanteur l’a longuement questionné sur Léonard de Vinci. « Il était fasciné par le concept de génie, depuis Alexandre le Grand jusqu’à Charlie Chaplin, en passant par Mohammed Ali, mais il ne se considérait pas comme tel. Il était très humble. Il se percevait comme un élève ».

Buzan a découvert en lui un père complaisant, « pas l’un de ces parents prônant l’hyper-stimulation, toujours en train de forcer leurs enfants à jouer aux échecs, à suivre des cours de danse ou à apprendre à jouer d’un instrument ». Il se souvient que chaque soir, ils se réunissaient tous ensemble sur le canapé, blottis les uns contre les autres, pour regarder des DVD. Fier de sa progéniture, Michael Jackson avait accroché sur les murs, entre deux oeuvres d’art, de grandes photographies de ses enfants, ce qui semblait beaucoup les amuser. « Michael avait une très grosse imprimante ».

Buzan explique qu’il n’a jamais entendu l’artiste hausser le ton avec ses enfants. « Ils apprenaient vite, comme leur père – qui est probablement le meilleur élève que j’aie jamais eu. Les enfants semblaient apprécier d’être ensemble, ce qui n’est pas commun dans les groupes de trois, où des tensions peuvent souvent apparaître ».

Questionné sur la personnalité de Prince, Paris et Blanket, Tony Buzan affirme qu’ils ont tous trois des caractères bien différents. Il décrit Prince comme « un petit garçon très intelligent, plein d’esprit mais sérieux. Dans une classe, c’était le type d’enfant que les professeurs remarquent. Il avait confiance en lui et avait un excellent sens de la répartie ». A l’inverse, Paris « était une princesse tranquille. Très indépendante, pensive et introvertie. Elle était discrète mais gentille, toujours en train de donner. Elle a beaucoup d’assurance et de présence et elle était très sympathique avec les garçons ». Enfin, il décrit Blanket comme « agité, débordant d’énergie, toujours en mouvement, faisant tomber les meubles. On aurait dit un mini-Michael. J’ai vu Blanket faire beaucoup de pas de danse ». Buzan ajoute que le petit garçon avait les mêmes yeux que son père.

Buzan explique que lors des repas, on leur servait « des légumes superbes, des fruits de mer frais, de l’houmous (note : purée de pois chiches), des jus de fruits, pas d’alcool. Les enfants étaient respectueux mais jouaient parfois avec les limites ». Il raconte que Michael Jackson parlait beaucoup de la créativité, de la célébrité et des personnes qui, par le passé, lui avaient dit « Tu ne peux pas faire ceci, tu ne peux pas faire cela »… autant de choses qu’il avait fini par faire. Il considérait Thriller comme sa plus grande réussite et était convaincu d’être capable de la dépasser même si, autour de lui, les gens affirmaient le contraire.

Il s’est aussi confié à Buzan sur sa propre éducation. A aucun moment, il n’a mentionné la violence de son père mais a insisté sur le bonheur que représentaient pour lui la présence d’Elizabeth Taylor à ses côtés et le fait que Fred Astaire lui montre ses pas de danse. Il a raconté à quel point il aimait chanter et danser avec sa famille, sillonner le monde avec les Jackson 5.

L’écrivain se rappelle la colère de Michael Jackson lorsqu’il a abordé l’incident survenu à Berlin en 2002, au cours duquel il avait montré son fils Blanket à ses fans en le suspendant brièvement par-dessus le balcon de son hôtel. « Il m’a dit ‘Je suis un danseur, l’une des personnes les plus fortes et les plus puissantes de la pièce. Je peux soulever et porter des adultes sans aucune difficulté ».

Tony Buzan n’a jamais remarqué de quelconque signe attestant que Michael Jackson prenait des médicaments. Par contre, il a été témoin de son hypersensibilité au soleil et affirme qu’elle prenait des proportions particulièrement fortes : un jour, il se trouvait dans la même voiture que le chanteur lorsque soudain, un rayon de soleil l’a ébloui. « Michael a crié de douleur et a involontairement baissé la tête ».

Michael Jackson souffrait de fortes insomnies et avait sollicité l’aide des médecins à ce sujet dès 1997. Il ne cachait pas à ses enfants qu’il éprouvait de grandes difficultés à dormir, leur disant régulièrement « Je n’ai pas beaucoup dormi la nuit dernière » et leur racontant qu’il passait souvent ses nuits à faire des achats sur eBay. A Kenny Ortega, il confierait plus tard qu’il lui arrivait de rester debout toute la nuit « pour travailler sur de la musique. C’est là que les informations me viennent ».

Selon Lou Ferrigno, qui aidait Michael Jackson à améliorer sa condition physique en prévision de ses concerts à l’O2 Arena de Londres, il était particulièrement proche de ses enfants. Régulièrement, il les emmenait en Floride pour qu’ils puissent passer du temps avec les enfants de l’un de ses amis. Prince, Paris et Blanket recevaient aussi de temps en temps la visite de leurs cousins et de leur tante Janet, qui était proche de Paris. Le matin, lorsque Ferrigno arrivait au domicile de la star, il était souvent accueilli par les enfants qui couraient dans la maison. Après sa séance de sport sur un tapis de course et ses exercices avec un ballon de gymnastique, Michael Jackson, habillé tout en noir, allait faire avec ses trois enfants une partie de cache-cache.

Sources : ElusiveShadow.com / Sunday Times

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
chris
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 2695
Age : 43
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Michael Jackson et ses enfants : le témoignage   3/10/2009, 23:25

c sur cet article n'interresserait pas la presse à scandale.... car c'est la description d'une vie normale avec des enfants.......et moi je trouve ça génial......merci

_________________________________
  CHRIS beLIEve


Dernière édition par chris le 3/10/2009, 23:25, édité 1 fois (Raison : ...)
Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Jackson et ses enfants : le témoignage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rennes. Le cas Michael Jackson surdoué emblématique
» [SES ENFANTS] La garde des trois enfants de Michael Jackson serait confiée à Katherine, sa mère
» [MOBILISATION] pour le chien aidé par les enfants de Michael Jackson
» L' avocat de Michael Jackson s'est suicidé
» [GRAMMY AWARDS] posthume pour Michael Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MJ-Story :: FORUMS THEMATIQUES :: Discussions Générales-
Sauter vers: