AccueilSiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anciens témoignages de deux dirigeants de chez Sony...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Anciens témoignages de deux dirigeants de chez Sony...   9/12/2009, 02:31

Anciens témoignages de deux dirigeants de chez Sony...

La lecture de l'interview que nous vous proposons aujourd'hui date du 8 juillet dernier. Celle-ci ayant attiré notre attention, il nous a donc parru utile que de vous la publier aujourd'hui. Elle provient de http://thesportsinterview.com/mjackson.html et a été traduite pour vous par Helenya.

Deux anciens dirigeants de Sony, Cory Rooney et Chris Apostle, dans ce long interview, parlent de Michael Jackson et font échos à ce que pensent et ressentent des millions d'entre nous à propos de la manière injuste et degoutante dont Michael a été traité par les médias, par Hollywood et l'industrie musicale et la façon dont son incroyable génie musical et son énorme travail humanitaire sont passés inaperçus et ont été si peu appréciés en faveur des scandales. Ces deux personnes font écho à ce que des millions d'entre nous savons aussi - que Michael était innocent des accusations portées contre lui, et c'est pourquoi il a été acquitté de toutes. Les médias, l'industrie, et Hollywood cependant continuèrent à le traiter comme coupable, même s’ils soutenaient d’autres personnes qui avaient effectivement commis des crimes. Leur hypocrisie est incroyable pour nous aussi, Cory et Chris ! Je vais avertir qu'il s'agit d'une entrevue difficile mais importante à lire.

[....] La seule chose dont je suis si brutalement choqué et ce n'est qu'une rumeur, mais c'est quelque chose que je crois vraiment, est que je pense vraiment qu'il s'est soumis à un chantage dans ce scandale. Je pense qu'à un moment donné, la vérité sortira. Cet homme a donné aux gens des millions et millions de dollars pour des causes humanitaires. Ces choses ne ressortaient jamais. Je pense que ses réactions sont naturelles et je suis sûr qu'il se faisait pousser. Si vous regardez la qualité de son travail, Chris, regardez "Off The Wall", qui est mon album préféré Michael Jackson. Mais chaque chanson, je me fiche de savoir si vous regardez "Dangerous", ou autre chose, ces chansons sont parfaites, rien que des tubes.

Cory et moi étions assis dans un bureau à Sony une fois et on regardait un concert, un DVD live. Un collègue à nous, Ron Grant nous appelle et dit : "Les gars, vous voulez voir quelque chose ?" Et nous sommes arrivés, en milieu de journée, on allait regarder quelque chose pendant cinq à dix minutes. C’était inédit, deux heures et demie sur un stade au Brésil. Il ne s’est jamais arrêté de travailler pendant deux heures et demie. Ce que j’adorais chez lui, c'est qu'il ne pouvait pas assez jouer pour ce qu'il a apporté au monde musical. Il est probablement, sans doute, le plus grand musicien que nous verrons jamais de notre vivant. Vous ne verrez jamais rien de semblable à nouveau. On doit le dire et le mentionner.

Chris Yandek : Comment l'industrie de la musique va être affectée à l'avenir ?

Cory Rooney : Je ne pense pas vraiment que l'industrie musicale ait jeté un coup d'oeil assez profond à ce que Michael Jackson représentait pour tout le monde, nous tous, artistes, producteurs, acteurs, actrices, nous tous, du divertissement dans son ensemble. Je ne pense pas qu'ils aient un regard assez profond parce que tout le monde est trop occupé avec sa propre carrière. Quand Michael était au procès, personne ... personne ne s'est arrêté pour aller le soutenir.

Chris Apostle : Oui.

Ce gars est acquitté de dix chefs d'accusation de pédophilie. Personne n'a di t: "Désolé Michael." Personne n’a dit : "Michael, nous savions que vous étiez innocent." Personne n’a fait d’hommages aux BET pour lui après. Personne n'a joué sa musique et fait un marathon après. Personne ne s’est rallié pour faire un concert. Pourquoi Michael devait-il aller en tournée pour recueillir des fonds ? Comment se fait-il que tous les artistes ne se mettent pas ensemble pour dire : "Hey ! Vous savez quoi ? Faisons une tournée comme Michael a fait une tournée ‘We Are The World’ et levons un peu d'argent. Faisons cette chose." Personne n’a fait cela. Tookie Williams est le fondateur de Crips gang. Vous connaissez les Crips et les Bloods ?

CY : Oui.

CR : Ils essayaient de lui faire pardonner ses crimes mortels et la moitié d'Hollywood s’est mis du côté de cet homme. Ce que je ne comprends pas, c'est comment ces gens ne voulaient pas s’approcher de Michael Jackson quand il était en difficulté.

CY: Mais ils se montrent pour un assassin.

CR : Mais ils se montrent pour un gars qui a exécuté des familles. Une petite fille pria pour sa vie et il l'a exécutée. Ils ont dit qu'il avait fait en son temps en prison, qu’il avait écrit des livres pour enfants, qu'il avait essayé de changer sa vie. Il a été nominé pour le Prix Nobel de la paix. Eh bien, que dire des millions d'enfants que Michael Jackson a aidés tout au long de sa carrière? Et là, deux enfants viennent avec quelques fausses allégations et ces deux enfants deviennent ceux qui le détruisent. C'est fou. Ça me fait regarder le show-business et juste me dire que je suis entouré par une bande d'hypocrites.
Quand vous me demandez comment ça les affecte ? Je ne pense même pas qu'ils réalisent. Tout le monde va faire leurs hommages, mais les hommages maintenant si vous regardez, c’est parce que maintenant tout le monde veut être sous les projecteurs, ils veulent briller. Maintenant, soudainement, tout le monde veut dire quelque chose de bien de lui.

CY : Tout le monde veut être pertinent.

CR : Tout le monde veut être pertinent et ça me gonfle.

CY : Après l’affaire 93, aurait-il pu trouver mieux que de faire le documentaire télévisé Living with Michael Jackson et dirent que c'est OK de partager son lit avec un enfant ? Ne pensez-vous pas que la plupart des gens vont dans un sens dire qu’il cherche lui-même les ennuis ?

CR : Laissez-moi vous expliquer ce qui m’a été dit directement de la part de Michael. Michael et moi avons parlé de cela. Il a dit "Cory, quand j'étais gamin, j’ai été privé non seulement d’une enfance mais j’ai été privé d'amour. Quand je tendais la main pour embrasser mon père, il ne m’embrassait pas en retour. Quand j’avais peur dans un avion, il ne mettait pas son bras autour de moi pour me dire ‘Michael, ne t’inquiète pas. Ca va bien se passer’. Quand j'avais peur d'aller sur scène, il disait : ‘Ramène ton cul sur scène’ Pas seulement lui, mais tous les autres adultes autour de lui. "

Alors il m’a dit : "Cory, je ne refuserais jamais de l’amour à un enfant et si cela signifie que je dois être crucifié, ou mis en prison pour ça, alors que c'est exactement ce qu'ils vont avoir à faire."
Quand il subissait son procès, la première fois qu’il est arrivé, ses conseillers lui ont dit : "Michael, ce n'est pas bon. Paye ce gosse et continuons." La deuxième fois, il m'a dit "Tu sais quoi ? Tout ça m’a donné l’air coupable comme si je cachais quelque chose. Alors cette fois il n'y aura pas de paiement. Je vais me battre dans ce tribunal. Vous allez voir. Je serai innocent. "

Jusqu’au jour où ils ont finalement dû lire le verdict, j'ai parlé à sa famille parce que je me souviens avoir regardé aux infos que Michael avait 45 minutes pour arriver. J'ai donc parlé à certains des membres de sa famille qui étaient dans la maison avec Michael. J'ai dit : "Eh bien, que diable fait-il ?" Il s’habillait à l’étage. Il est descendu. Il a dit une prière avec sa famille et il disait à tous : "Je ne veux pas que vous vous inquiétez pour moi parce que je serai OK".

Et il était là, il avait peut-être un peu d'énergie nerveuse caressant ses pieds, chantant dans la voiture et tout et il partit avec son frère et sa sœur. Mais il n'était pas inquiet. Je vais vous dire quelque chose, j'aurais été dans un état. Je ne sais même pas si j'aurais pu me retrouver devant les tribunaux comme ça.

CY : Chris, une pensée là dessus ?

CA : Quand j'ai vu le truc de Bashir la nuit dernière, je voulais juste voir de quoi il s'agissait et réfléchir dessus. Quand Martin l'a interrogé sur le premier incident où il a payé ces accusateurs, j'ai trouvé ça très ironique et j’ai trouvé incroyablement sincère et honnête la manière dont il a dit : "J'ai juste décidé que je voulais que ça s’en aille." Et il l’a fait partir, qui soit dit en passant encore, il n’est pas la première personne à le faire dans l'histoire du show-business. Il voulait qu’elle s’en aille. La deuxième fois, il s’est battu.

Mais ce que Cory disait, en référence à son enfance et des trucs comme ça, il réfléchissait sur le fait qu'il avait de l'acné étant gamin, ce à quoi nous faisons tous face à un moment de notre vie et comment son père s’asseyait toujours là à se moquer de son acné et de sa peau. Vous parlez d'un jeune gosse ici qui n'a jamais eu la chance de grandir et d'être normal. Les enfants grandissent très différemment les uns des autres. Certes, il est Michael Jackson, mais il y a beaucoup de raisons pour lesquelles il avait certaines formes d'insécurité. Quant à la deuxième accusation, je le crois à 100 %. J’irais dans ma tombe avec la certitude qu’il est complètement innocent. Il a été l'objet de chantage par cet homme qui voulait être scénariste ou écrire des livres ou faire des films, peu importe. Je me suis assez bien renseigné pour dire ça.

CR : Le truc de Martin Bashir, et bien, je ne pense pas que les gens se rappellent qu'une semaine plus tard, ou peut-être quelques semaines plus tard, Michael a lui-même rediffusé sa propre version de ce show.

CY : Et il avait tout mis parce qu'il était assez intelligent pour s’être laissé filmer tout le temps.

CR : Il était assez intelligent et cela montrait clairement que le mec avait juste tout déformé et il a tout transformé en mensonges. Ils posent une question à Michael. "Êtes-vous gay ?" Et Michael dit, "je ne veux pas répondre à cette question" C’est ce qu’il a dit. Puis cela s’est vite transformé avec Bashir qui disait : "Visiblement, il ne veut pas répondre pour des raisons évidentes."
Alors, lorsque Michael a montré sa version, il dit : "Êtes-vous gay ? " Michael dit : "je ne veux pas répondre à cette question." Puis il dit : "Mais si vous arrêté la caméra, je vais répondre à votre question". Puis le mec dit ok, débranchez l’appareil. Puis, Michael dit : "Non, Absolument pas. Je ne suis pas gay, mais j'ai des millions de fans gay et s'ils pensent que je suis gay, laissez-les croire que je suis gay. Je m'en fous. Je ne veux pas offenser personne. Vous comprenez ? "

CA : Je dois dire quelque chose tout de suite, je ne peux pas penser qu’à ce stade que ce sont encore des questions qui persistent.

CR: Ouais. Je veux dire que c'est fou.

CA : Rien de ce que cet homme a contribué au monde, et j'ai un très bon ami que Cory ne connaît pas et que nous savons qu’il travaillait sur cette tournée avec lui, quelqu'un qui a travaillé avec Cory avec une autre diva dans notre vie et il a dit: "Il était plus beaux que jamais". Il se battait parce que c'était un show long et dur, mais c’est ce qui se passait. Il a annulé quelques shows. Ce type avait 50 shows d’une traite.
C’est ce qui se passait. Ils étaient dans le Staples Center, en pleine production. Vous parlez d’un show de plusieurs millions de dollars. C’est ce qui se passait. Ce pauvre gosse rentre à la maison la nuit précédente et dit qu'il ne se sent pas bien et le lendemain il nous est pris. Je vais utiliser un mot qui Cory utilisait, c’est probablement la chose la plus dévastatrice que j'ai jamais eu à subir dans ma vie. Je me sens comme si la bonne partie de moi m’avait été prise. Les gens doivent payer un peu d'attention à ce qu'il a apporté au monde et arrêter avec tous les trucs Wacko Jacko.

CR : Mais ils n’arrêteront pas parce que c'est ce qu'ils préfèrent

source; mjjfrance.com

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
 
Anciens témoignages de deux dirigeants de chez Sony...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TEMOIGNAGES] de deux dirigeants de chez Sony…
» [PIRATAGE] Sony piraté: Des inédits subtilisés.
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Je cherche une adresse sympa pour deux nuits à Paris
» Construire un home studio chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MJ-Story :: FORUMS THEMATIQUES :: Discussions Générales-
Sauter vers: