AccueilSiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genatte
Admin


Masculin Nombre de messages : 8464
Age : 29
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS   1/3/2010, 20:29

Dans une interview accordée au début du mois, Gene Simmons, le bassiste du groupe “Kiss” avait publiquement sali la réputation de Michael Jackson.
Il affirmait qu’un ami musicien avait quitté une tournée du Roi de la Pop après avoir vu des enfants sortir des chambres d’hôtels où logeait MJ.
Tout le monde comprenait alors ce que G. Simmons insinuait.


Malheureusement pour Gene Simmons, certains ont véritablement travaillé avec Michael et peuvent assez facilement démonter ce genre de propos.
La guitariste, Jennifer Batten a participé à ses 3 dernières tournées mondiales et elle précise que les propos de Gene Simmons sont sans fondements. Elle a déclaré : “Premièrement, rien n’est vrai dans ce qui est affirmé. Deuxièmement, je pense qu’il doit parler de quelqu’un qui s’est fait virer. Quelqu’un qui a inventé cette histoire pour cacher le fait qu’il ait été viré.”

J. Batten indique qu’il y a eu seulement 2 musiciens virés à l’époque où elle travaillait pour MJ et en plus, ils l’ont été avant que la tournée ne débute. Ils ne peuvent donc pas avoir vu ce qu’ils décrivent dans un hôtel.

Enfin, Jennifer Batten a fustigé l’attitude des médias envers Michael Jackson : Ils l’ont respecté pendant quelques heures après sa mort mais sont très vite retombés dans la soupe tabloïd , avec pour motivation l’audience et l’argent qu’ils peuvent tirer de ce type d’histoire…

Sources : sawfnews.com / MJLegend

_________________________________
Genatte.

Mon site perso ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://thomasjumel.jimdo.com/
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS   1/3/2010, 20:56

j'ai eu peur durant 5 secondes j'ai cru que ces affaires resurgissait
toujours est-il que cela valais meme pas d'etre écris , mais bon ,faut toujours dire les démentis dès que ce genres de propos ressortent, c'est pénible .....
Merci Genatte

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS   4/3/2010, 23:54

« Michael Jackson : il est temps pour les médias d’information de prendre leurs responsabilités »
Une fois n’est pas coutume, le Huffington Post a publié un article intéressant concernant les dessous de la machine médiatique et en particulier la façon dont les tabloïds effectuent une sélection des informations qu’ils diffusent. En voici une traduction.

« La semaine dernière, la guitariste de Michael Jackson a discrédité des accusations largement médiatisées concernant le comportement de la star en tournée. Alors pourquoi les médias refusent-ils de publier ses commentaires ? L’écrivain britannique Charles Thomson explore le parti pris des médias contre la plus grande star noire de la musique.

Gene Simmons, le rocker glam vieillissant, a fait les gros titres de la presse internationale le mois dernier lorsqu’il a affirmé que Michael Jackson avait abusé d’enfants. Dans une interview avec Classic Rock, Simmons a insinué que Jackson avait été enregistré en train de commander de l’alcool pour des mineurs et que pendant le procès de la star en 2005, un agent de voyages avait témoigné pour dire qu’il importait des petits garçons brésiliens pour le plaisir personnel de Jackson. Il a également affirmé qu’un ami à lui, musicien, avait quitté une tournée de Jackson après avoir vu ‘des petits garçons sortir des chambres d’hôtel’.

Il s’en est suivi un exemple classique de journalisme copier-coller. En l’espace de quelques heures, l’histoire a été reprise par des centaines de blogs, de forums et de sites Internet d’information, de l’Australie à l’Inde en passant par les Etats-Unis. Aucun d’entre eux n’a vérifié le caractère factuel de l’histoire avant de la répéter. Jackson n’a jamais été enregistré en train de commander de l’alcool pour des enfants. Il n’y a jamais eu aucun témoignage pendant son procès concernant de jeunes garçons brésiliens. Ces deux affirmations étaient toutes deux aisément contredites par les transcriptions du procès.

Ayant une certaine expertise sur Jackson, je n’avais pas non plus entendu parler du départ d’un musicien au beau milieu de l’une des tournées du chanteur. Donc quand je me suis assis il y a quinze jours pour une interview avec la guitariste de longue date de Jackson, Jennifer Batten, je lui ai parlé de cette histoire. Elle m’a répondu qu’aucun musicien n’avait jamais quitté une tournée de Jackson. Deux musiciens ont été licenciés mais tous deux ont été mis à pied avant le début de la tournée et n’ont donc pas pu avoir été témoins de quoi que ce soit à l’intérieur des hôtels.

Quand Sawf News a publié la réaction de Batten, j’ai observé un autre phénomène qui ne m’est que trop familier. Bien que l’histoire soit apparue sur Google News et ait été reprise assez rapidement par The Examiner, personne d’autre n’a semblé vouloir y toucher. Alors que les accusations spéculatives et finalement sans fondement de Simmons ont circulé partout dans le monde, la réaction experte de Batten a été occultée.

Rapidement, j’ai commencé à recevoir des e-mails de fans de Jackson me disant qu’ils envoyaient l’histoire à tous les médias d’information sur les célébrités qu’ils connaissaient, dont plusieurs d’entre eux qui avaient publié les accusations initiales de Simmons. Plus de 48h après, le fait de taper une citation exacte des propos de Simmons dans un moteur de recherche produisait presque 350 résultats. Le nombre de médias d’information publiant la réponse de Batten ? Trois.

Ce n’est pas la première fois que l’une de mes informations sur Jackson est censurée. Après le suicide d’Evan Chandler en novembre 2009, j’ai été contacté par le Sun et on m’a demandé de fournir des informations concernant les accusations de 1993. J’ai passé un certain temps à compiler les résultats de mes recherches, informer le journal des mythes circulant couramment et de la façon de les éviter, en veillant à puiser la source de tous mes faits dans des documents légaux et des preuves audiovisuelles.

Quand j’ai lu l’article final, j’ai été stupéfait de constater que toutes mes informations avaient été jetées et remplacées par les mythes que je leur avais conseillé d’éviter. J’ai alerté l’équipe des inexactitudes mais mes e-mails n’ont pas reçu de réponse. Les mêmes inexactitudes sont apparues dans tous les articles sans exception que j’ai lus au sujet du suicide.

Le même parti pris s’est manifesté le mois suivant, lorsque le document du FBI concernant Jackson a été divulgué. Aucune des 300 pages d’informations ne contenait la moindre preuve incriminante… mais ce n’est pas ainsi que les médias ont présenté les choses. Une cassette vidéo saisie à la douane de West Palm Beach et analysée pour y rechercher de la pédopornographie a été désignée de manière répétée comme appartenant à Jackson. En réalité, les documents disent seulement que la cassette était ‘reliée’ à Jackson et ce lien s’est avéré être simplement que quelqu’un avait marqué son nom sur l’étiquette autocollante.

Dans un autre document, le FBI évoquait un appel téléphonique d’un indic affirmant que le bureau avait enquêté sur Jackson pendant les années 80 pour avoir abusé de deux garçons mexicains. Les documents ne font aucune autre mention de l’enquête présumée et la plainte ne s’est vu accorder aucune validité – l’appel a à peine été noté. Mais les médias se sont référés aux accusations infondées de l’indic de manière répétée comme s’il s’agissait des propres conclusions du FBI.

Le fichier du FBI sur Jackson soutenait totalement son innocence mais son contenu a été systématiquement manipulé pour donner l’impression opposée.

Beaucoup de gens sont trop prompts à se moquer des fans de Jackson quand ils évoquent un complot des médias pour détruire la réputation de la star… et j’avais pour habitude autrefois de me moquer avec eux. En tant que membre de l’industrie, je préfère ne pas considérer cela comme un complot sinistre mais je trouve qu’il est de plus en plus difficile de justifier le parti pris avec lequel Jackson est traité.

Je me demande s’il s’agit d’un problème de fierté. Quand les accusations de 1993 ont éclaté, la majeure partie des informations disponibles a été diffusée, que ce soit officiellement ou officieusement, par l’accusation. Jackson, pendant ce temps, est resté silencieux comme à son habitude. Peut-être est-ce parce que la version des faits présentée par l’accusation n’a absolument pas été récusée que les médias ont choisi de dépeindre Jackson comme coupable (bien que j’imagine que le côté dramatique et la nécessité de vendre des journaux ont quelque chose à voir là-dedans, eux aussi).

Mais lorsque les faits ont commencé à s’éclaircir, il est devenu de plus en plus évident que l’affaire était pleine d’incohérences. Les accusations ont été initiées non pas par le garçon mais par son père, qui avait réclamé à Jackson un contrat d’écriture de scénario avant d’aller trouver la police. Il a été enregistré en train de manigancer pour détruire la carrière de Jackson et de juger le bien-être de son fils comme ‘non pertinent’. Ensuite, le garçon a dit aux policiers que Jackson était circoncis… mais un examen corporel effectué par la police a conclu qu’il ne l’était pas.

Bien que l’innocence de Jackson soit apparue de plus en plus évidente, la plupart des médias d’information avaient pris leur décision et, à ce jour, ils ne semblent pas vouloir faire quoi que ce soit d’autre que de s’y tenir.

Quelles que soient ses motivations, qu’il s’agisse de fierté ou de bon vieux racisme, le parti pris contre Jackson est indéniable. La censure des commentaires de Batten prouve une fois de plus que quand il s’agit de Jackson, les médias ne sont pas intéressés par les faits ou par la raison mais par la négativité et le sensationnalisme. Batten a accompagné Jackson sur ses trois tournées mondiales et a été son bras droit pendant une décennie. Mais Simmons – qui a lui-même admis qu’il ne connaissait pas Jackson – s’est vu accorder cent fois plus de couverture médiatique pour ses mensonges que n’en a eu Batten pour son expérience personnelle de premier plan.

Il est temps pour les médias d’assumer la responsabilité de leur propre contenu. Les sites Internet ne devraient pas reprendre des articles publiés par d’autres sources à moins d’être totalement sûrs que leur contenu est factuel. Même si les médias refusent d’imprimer la vérité concernant Jackson, ils devraient au moins ne pas imprimer les mensonges. Au moins, de cette manière, il pourrait reposer en paix ».

Sources : The Huffington Post / Traduction française : ElusiveShadow.com

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS   Aujourd'hui à 08:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview : Gene Simmons, bassiste de KISS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GENE SIMMONS
» GENE SIMMONS et la TV réalité
» Kerry King VS Gene Simmons
» Décès du chanteur américain Jumpin' Gene Simmons
» [MAGAZINE] ...Eldorado publie une interview inédite de Michael

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MJ-Story :: NEWS :: News-
Sauter vers: