AccueilSiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mookylicious
Who Is It


Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   17/9/2010, 18:52

Voici une idée de topic qu'une nana de mon fofo avait posté et que j'ai trouvé géniale et que je me permets de remettre ici.
Et si un jour vous aviez rencontré Michael. Comment auriez-vous réagi ? En mode fan hystéro ? en mode LarafabianAvecLesGrosYeux ? en mode muet ?
A vos stylos et dites nous tout !

Je commence en vous postant ce que j'avais imaginé si j'avais un jour eu la chance de rencontrer Michael.

Ma rencontre avec Michael


Neverland. 14h37.
Le jour est arrivé. Enfin.
Je vais rencontrer la plus grande star de l'univers, mon idole de toujours : Michael Jackson.
Rien qu'à y penser, déjà, mon poil se hérisse. L'adrénaline parcours mon échine pour me faire frissonner. Mmm que c'est bon.
Dans quelques instants, je vais le rencontrer. Il n'y a plus qu'une porte qui me sépare de lui.
Ce moment, je l'ai attendu toute ma vie, rêvant dans ma chambre en écoutant Will You Be There.
Et maintenant, il est là, he's there, à quelques mètres de moi.
Un grand black de trois têtes de plus que moi se tient devant la fameuse porte.
J'entends qu'on lui chuchote des choses dans l'oreillette.
Il la touche et me regarde, avec un sourire en coin.

Mes yeux brillent déjà de milles feux. Il me dit alors : "Come inside, he's waiting for you" et m'ouvre la porte.
Je boue intérieurement.
Je n'ai pas fais deux pas dans la pièce que je le vois. Je m'arrête net.

Le temps s'arrête, j'ai l'impression d'être dans un rêve.
Il me sourit, amusé.
Je n'arrive pas à parler. L'émotion est trop intense. Mes yeux sont devenus deux énormes billes qui ne font que capter au mieux tout ce que je vois, mon cerveau est en ébullition.
Je dois enregistrer, me souvenir. C'est LE moment de ma vie, l'ultime.

Le grand black, voyant que je ne bougeais pas et qu'il ne pouvait même pas fermer la porte, me prend doucement par le haut du bras et me dit "go ahead !".
J'avance vers Michael.
Je ne sais même pas comment je fais pour arriver encore à marcher.

Je le regarde. Il est assis sur une superbe chaise en bois sculpté, le calme règne dans la pièce. Une vague de sérénité semble émaner de Michael.
Il est amusé et j’entends un petit rire s'échapper de sa bouche.
"- Come on, take a sit"

Il me touche le bras et m'invite à m'asseoir près de lui, sur une chaise identique à la sienne.
Je coupe alors son mouvement en lui touchant la main, il me regarde et je lui dis :
"Can I give you a hug ?"
Il ne répond pas. Il se contente de me prendre dans ses bras.
Et là, je craque, les grandes eaux débarquent.

Ne m'arrêtant pas, il essaie de me rassurer.
Je lui fais comprendre que c'est juste un excès de joie, la concrétisation d'un rêve, une chose inimaginable.
C'est ça qui me fait pleurer. Je tiens dans mes bras celui qui fut mon pilier dans la vie, m'apportant la force, l'énergie, les valeurs, le réconfort, le respect de la nature, TOUT.
Cet homme qui m'a aidé à tout surmonter.
Cet amour sans limite me submerge et m'emporte, je suis heureux, j'atteins l'extase.
Il n'y a rien de sexuel, c'est un amour pur, sans arrière pensée aucune.

Je finis par m'asseoir. L'émotion est encore très vive en moi et mon coeur bat à mille à l'heure. Mes joues, mes oreilles, mes yeux sont en feu.
Je prends une bonne inspiration et j'ouvre mon sac "Who's Bad?"
J'en sors, une rose (qui avait un peu souffert pendant le trajet mais bon...) et je lui tend un dessin de lui que j'avais fait, enfant.
Il ouvre grand la bouche et me dit : "- Woaw that's really great ! Can I keep it ?
- Yes of course, it's a gift Michael.

La pression redescend, nous commençons alors à discuter.

Je lui parle de ses projets, de son futur album. Je suis ébahi et bois littéralement toutes ses paroles.
Il sourit encore et me dit alors : "You wanna me to sing a little bit of the first single ?"
Mes yeux pétillent. J'acquiesce.

Il commence par faire un beat avec sa bouche, puis la ligne de basse. Il se met à chanter.
Sa voix est parfaite, groovy, on se croirait revenu à l'époque de Off The Wall ou Thriller. C'est génial.

A peine remis de mes émotions, nous reprenons notre discussion.
La tournée This Is It étant terminée, je lui demande ce qu'il compte faire après.
Il me confie qu'il ne veut plus aller en tournée, que ces shows étaient déjà très fatigants et qu'il ne fera plus de concerts de si tôt.
Il veut prendre de nouvelles directions, explorer de nouvelles musiques, faire des films en tant que réalisateur mais aussi en tant qu'acteur, peindre et s'investir encore plus dans l'humanitaire.
Bref, on voit qu'il est plein de curiosité et qu'il a encore beaucoup de choses à découvrir et dans lesquelles s'investir.

Je lui demande alors une faveur :
"- Michael, hum... Michael, I have a request.
- Yes, tell me.
- I have a dream : i'd like to sing a song with you.
- Oh yeah ?
- Yes.
- A Capella ? here ? Right now ?"

Je bafouille, n'en revenant pas du culot que j'avais, et lui dit : "yye-yye-yes"

"- And which one do you want us to sing ?
- Han, hum... Rock With You"

Il rit.

"Alright"

Je suis gêné. La petite salle de Neverland résonnait déjà quand il chantait tout à l'heure. Je crains le pire...
Il se met à chanter les premières notes.
Après quelques secondes, alors que j'allais me lancer, il s'arrête.
Quelque chose ne va pas. Je le sens contrarié.
Il se lève, se retourne.
Je ne vois plus son visage.
Le garde du corps nous observe et commence à avoir l'air inquiet.
D'un seul coup, Michael se retourne, si rapidement que j'en eus peur.
Il a un sourire jusqu'aux oreilles, me prend par la main et me tire le bras et me dit : "Come on, follow me, hurry ! hurry !"
Il se met à courir et me tire derrière lui.
Je ne sais plus ce qu'il se passe, je suis en train de courir dans Neverland, main dans la main avec Michael qui rit comme un enfant.
Il s'arrête devant une porte, se retourne et me regarde en levant les sourcils, la bouche en coin.
"- Whhaaa, what's going on?
- If you wanna do something, you gotta do it right".
Il ouvre la porte.

Nous sommes dans son studio d'enregistrement privé.
Il bondit dans la pièce et se précipite vers une sorte de table géante, dont il soulève la plaque.
Je m'approche et je m'aperçois qu'à l'intérieur, ce sont tous les masters des chansons de Michael qui y sont rangés, empilés par centaine, tous triés par année.
Il en prend un, me regarde et avec un large sourire, me le tend et me dit :
"This is a special one.
With this, we're gonna do a very very great version.
Il se frotte les mains, puis prend le téléphone. Il parle très vite, je ne comprends rien.
Je le vois préparer la salle afin que l'on procède à l'enregistrement de la chanson.
Quelques minutes plus tard, un homme blanc entre dans la pièce, un casque sur les oreilles. C'est l'ingénieur du son.
Il tape dans la main de Michael, et me tend son poing (pour que je tape dedans avec mon poing, le signe de reconnaissance des gars qui se la raconte...).
Je loupe royalement le truc et il rit. Mes oreilles deviennent rouges écarlates. Trop la honte.

Michael se retourne et me dit : "Come on. Let's go inside the recording room".

C'est magique. Michael me met le casque sur les oreilles, met le sien.
La musique démarre et moi, je ne touche plus terre.

Nous enregistrons alors pendant une heure, une heure qui restera gravée dans ma mémoire.

L'enregistrement terminé, il va voir son pote, qui lui donne une bande.
Michael rit. Il prend un appareil photo qui traînait là, et son pote nous prend tous les deux en photo.
Michael se retourne, je ne vois pas ce qu'il fait.
Il fait volte face et me tend la bande d'enregistrement et un CD, dans lequel il a pris le soin d'insérer la photo prise quelques minutes auparavant.
il reprend le CD et chope un marqueur sur la table de mixage.
Il me fait alors une dédicace au dos de la photo du CD : "Thanks for this great moment, i had a lot of fun. Take care & see you soon. I love you, Michael"

Nous sortons ensuite de Neverland, encadrés par les gorilles.
Je réclame un dernier "hug" à Michael avant de le quitter, le remercie pour cette fantastique journée et lui dit au revoir.

Au moment où je me retourne, je sais que j'ai vécu la meilleure journée de ma vie.
Je franchis le portail de Neverland et les larmes coulent. Des larmes de bonheur.
C'était le meilleur jour.


Allez, comme je suis sympa, je vous fais partager ce moment d'exception...


Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   18/9/2010, 19:28

je comprend rien a ce sujet (je suis fatigué en ce moment) fiction ou pas ? humour ou pas ? si c'est fiction ,tu veux quoi ? qu'on invente une rencontre avec Michael ? c'est la vidéo qui m'a embrouiller, désoler....

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
disneysmile
Admin


Féminin Nombre de messages : 2105
Age : 44
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   18/9/2010, 19:41

Je pense Magali qu'il faut que l'on se serve de notre imagination pour raconter nos réactions si l'on avait eu la chance de passer un moment avec Michaël.La vidéo est peut-être le résultat de ce que mookylicious aurait aimé faire avec lui.Enfin,c'est comme ça que je le comprends mais peut-être que je me trompe Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   18/9/2010, 22:46

l'imagination j'en ais d'habitude mais en ce moment ,j'en manque lol!

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
mookylicious
Who Is It


Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   19/9/2010, 12:26

Disneysmile a vu tout juste !
Faites bosser votre imagination et faites nous partager ce grand moment...
Revenir en haut Aller en bas
disneysmile
Admin


Féminin Nombre de messages : 2105
Age : 44
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   20/9/2010, 14:12

Moi,si j'avais eu la chance de rencontrer Michaël,je pense qu'une fois devant lui,je n'aurai pas pu retenir mes larmes.Une fois que j'aurai retrouvé mes esprits,biensûrs je lui aurai parlé de ses chansons,celles qui me touchent le plus...un grand penchant pour "Heal the world" en lui expliquant les raisons pour laquelle je suis tellement touchée par "Childhood".
Mais,ce qui m'aurait interessé le plus,c'est de parler de ses goûts en dehors de la musique.Par exemple,aller visiter un château..allez,je vais voir grand...celui de Versailles Smile Mais,il ne serait par ouvert au public.Et là,déguisements en tous genres pour se retrouver à l'époque du Roi Soleil.
Ou alors,à s'éclater à fond à Neverland.Je me souviens que lorsque j'avais vu ce parc à la télé,je m'étais dis "Ouah,la chance" Et pour le goûter,on aurait discuté de ces autres passions en particlier la musique classique.Je lui aurait parlé de ce que j'aime en Mozart et lui m'aurait parlé de Debussy,Pergolèse et biensûrs de Tchaïkowsky.
Certainement que j'aurai voulu passer une journée avec lui dans le monde de Walt Disney...ça,ça aurait été plus que génial cheers avec toutes ces attractions que j'adorent et que je connais presque par coeur...parties de cache-cache dans le labyrinthe d'Alice au Pays des Merveilles; concours à celui qui va faire le plus grand score au tir laser avec Buzz L'éclair; se prendre pour des chevaliers de l'espace dans Star Wars; se faire peur dans le manoir etc...sans oublier de survoler le monde de Peter Pan dans les magnifiques bateaux volants.
Voilà,comment j'imagine ma rencontre avec Michaël Smile Biensûrs,ça fait beaucoup de choses,mais rêver est merveilleux et en rêve...tout est permis I love Michael !
Revenir en haut Aller en bas
mookylicious
Who Is It


Masculin Nombre de messages : 17
Age : 36
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   21/9/2010, 13:27

Ah trop fort Disneysmile !
T'as raison, quand tu rêves tout est permis, c'est pour ça qu'il faut pas y aller avec le dos de la cuillière ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?   Aujourd'hui à 07:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si un jour vous aviez rencontré Michael ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PROJET ANNIVERSAIRE] 50 raisons d'aimer Michael Jackson. (+ UP "résultats" & messages remis à Michael !p.3)
» Et si vous aviez les pleins pouvoirs chez Jackson...???
» Pensez-vous que Michael Jackson est vivant?
» Les chansons de Michael Jackson que vous n'aviez pas aimer au début.
» Les déclarations d'Alberto Alvarez sur les derniers instants de Michael Jackson (mis à jour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MJ-Story :: FORUMS THEMATIQUES :: Discussions Générales-
Sauter vers: