AccueilSiteCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Matt Forger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Interview de Matt Forger   21/10/2012, 22:06

Voici une entrevue très intéressante avec Matt Forger (ingénieur du son) dans laquelle il raconte sa collaboration avec Michael mais aussi son intervention sur les albums MICHAEL et Bad 25. Il revient notamment sur la polémique qui a eu lieu lors de la sortie de l'album posthume concernant le fait que sur certaines chansons il ne s'agissait pas, selon certains, de la voix de Michael. Il raconte également quelques petites anecdotes, la façon dont MJ travaillait, etc...

Bonne lecture ^^

Pour ses 25 ans, l’album Bad ressort augmenté d’un live et d’inédits bluffants. L’ingénieur du son Matt Forger participa à la genèse du disque et à l’excavation de ses raretés.

D’un timbre de séraphin fragile, Michael Jackson expliqua un jour la manière dont les chansons lui venaient : « C’est comme se tenir sous un arbre, regarder une feuille tomber et essayer de l’attraper. C’est aussi beau que ça. » Ecouter sa voix ondoyer sur « I’m So Blue », déployer ses ailes sur « Free », se faire irrésistiblement plaintive ou rugueuse sur les inédits de la réédition de Bad conduit au même état d’éblouissement. Un songe où l’on se dit que la Muse n’a jamais délaissé le promeneur lunaire, qu’il continue de vivre à travers ses chansons.
Sortis à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’album, ces nouveaux titres sont notamment disponibles dans un coffret Deluxe incluant une prestation sous adrénaline, inédite elle aussi, filmée en 1988 à Wembley. Enfilés à la suite des standards de l’album, ils forment un chapelet artistique dont la flamboyance dissipe l’ombre longtemps portée sur Bad par le disque phénoménal auquel il succéda.
Ingénieur du son jacksonien dès les sessions de Thriller, Matt Forger a mis au jour ces morceaux jusqu’ici inconnus. Ses souvenirs ouvrent les portes du « laboratory », ce home-studio où Michael Jackson réalisa les esquisses de Bad.

On raconte que Michael, à un moment donné de la période qui suivit Thriller, inscrivit « 100 Millions » sur un bout de papier avant de le coller au miroir de sa salle de bain. L’anecdote est-elle véridique ?

Vous savez, tout artiste dont l’album récolte un énorme succès désire que le suivant fasse encore mieux. Pour répondre à votre question : oui, c’est vrai, il a bien écrit cela avant de le coller au miroir de la salle de bain. Il l’a fait pour lui-même, afin de s’encourager à travailler mieux et plus dur, pour progresser sur un plan créatif. L’ironie, c’est que ce n’est pas l’album Bad qui se vendit à 100 millions de copies, mais c’est en fait Thriller qui a aujourd’hui dépassé ce chiffre. De manière étrange, le chiffre qu’il avait inscrit a bien été dépassé.

Vous souvenez-vous du moment où Michael commença à écrire les chansons de Bad ?

Nous travaillions avec Michael sur un projet intitulé Captain Eo, pour les parcs d’attractions Disney. Il s’agissait d’un film 3D dont la musique était de Michael et dans lequel il jouait. C’est au moment où ces compositions furent achevées que nous avons commencé à travailler sur les chansons de l’album Bad. C’était en été 1985. Nous avons d’abord travaillé sur « Dirty Diana », puis sur « Smooth Criminal ». Ensuite ce fut au tour de la chanson « The Way You Make Me Feel », qui était initialement baptisée « Hot Fever » – mais l’écriture des paroles ayant progressé, l’accroche et le refrain de la chanson en sont devenus le titre. Il faut que vous compreniez que le projet Bad débuta de la façon suivante : j’ai commencé à travailler avec Michael et le musicien John Barnes au studio familial d’Encino en juillet 1985, si mes souvenirs sont exacts. Et Quincy Jones ne commença pas à travailler aux Studios Westlake avant août 1986. J’ai donc travaillé avec Michael pendant une année entière avant que les enregistrements aux Studios Westlake ne débutent en parallèle. Michael passa tout ce temps à développer les chansons, le style de ses productions, les arrangements, les types de sons qu’il voulait. Et tout ceci fut encouragé par Quincy Jones.

Pouvez-vous nous raconter ce qu’était le « laboratoire » ?

Le « laboratory » était le nom du studio où je collaborais avec Michael. Il était situé dans sa propriété, dans le quartier d’Encino à Los Angeles. Pendant de nombreuses années il y avait eu là un très petit studio d’enregistrement où Michael et ses frères enregistraient leurs démos. Un peu avant que je ne débute avec Michael sur l’album Bad, il a fait rénover ce studio et y a fait installer un équipement plus moderne, de niveau professionnel. Nous avions donc un studio d’enregistrement à la pointe du progrès. Et Michael adorait expérimenter, il voulait créer des choses nouvelles que personne n’avait entendues avant, à la fois au niveau de la musique et du caractère des sons utilisés. Un grand nombre d’expérimentations furent conduites avec différents équipements. Nous avons beaucoup travaillé avec des samplers, des appareils d’enregistrement, divers équipements musicaux. À cette époque, il y avait notamment un nouvel engin, le Synclavier, un synthétiseur digital capable de faire des samples et de générer des sons pouvant être programmés. Parfois nous allions dans des endroits différents afin d’enregistrer des sons dans des lieux dotés d’attributs sonores particuliers. Et parfois nous dégotions aussi des objets de la vie quotidienne comme une poubelle, un balai ou un morceau de métal, dont nous enregistrions les sons avant de les manipuler pour les rendre originaux et novateurs. Les sons ainsi créés étaient souvent percussifs, de petits bruits secs qui se retrouvèrent par exemple sur les chansons « Bad » et « Speed Demon ». Plus généralement, une grande part de notre travail de production dans le laboratoire consistait à donner corps aux idées originales de Michael. Quand notre part de boulot était faite, on transmettait ensuite à Quincy Jones et à Bruce Swedien aux Studios Westlake, et ils finalisaient la production de l’album.

À quoi ressemblaient les lieux ?

Une petite maison, que l’on pourrait qualifier de guesthouse, était située à l’écart du bâtiment principal, à l’arrière de la propriété. Et cette maison fut ensuite convertie pour abriter le studio d’enregistrement de Michael ainsi que le bureau où il gérait ses affaires. L’édifice était superbement décoré, en brique, dans ce style très familier, confortable et vieillot qui est celui des parcs d’attractions Disney. Une grande baie vitrée donnait sur l’extérieur et, en la regardant, on avait l’impression d’observer la vitrine d’un magasin de jouets : elle donnait à voir une mise en scène, un diorama avec de nombreuses poupées et des jouets. Une fois entré dans le bâtiment, vous pénétriez dans la cabine de contrôle du studio, et il y avait d’autres pièces destinées aux musiciens et à l’enregistrement des voix. À coté de la vitrine avec les poupées, il y avait cet espace que l’on appelait le magasin de bonbons, avec plein de variétés de sucreries exposées, de sorte que les enfants qui passaient pouvaient toujours se servir.

Pouvez-vous nous décrire une séance d’enregistrement typique ?

Nous étions habituellement deux à travailler au sein du studio : un ingénieur du son et une autre personne, musicien ou programmeur. Bill Bottrell et moi-même nous nous relayions au poste d’ingénieur du son. Les deux musiciens qui s’occupaient des synthés et de la programmation étaient John Barnes et Christopher Currell. Quand nous étions dans le studio et que Michael faisait son apparition, il lançait quelque chose du style : « Aujourd’hui, nous allons travailler sur “The Way You Make Me Feel”, sur “Hot Fever ”, et l’on va travailler les sons de la batterie et de la basse ». Donc ce jour-là on se concentrait sur ces sons spécifiques. Michael nous annonçait à son arrivée ce que serait le programme de la journée, si bien que nous ne savions pas à l’avance ce que nous allions faire un jour donné. Cela faisait partie du défi – Michael se pointait, nous donnait ses instructions et nous commencions à préparer le matériel et à nous enthousiasmer sur le travail de la journée. Nous travaillions toujours très dur, mais en même temps Michael, avec son grand sens de l’humour, veillait toujours à ce que l’atmosphère reste légère et enjouée.

Cliquez ici pour lire la suite

Source : Vibrationsmusic.com
Revenir en haut Aller en bas
darkgenius
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2684
Age : 39
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   21/10/2012, 23:33

Passionnante cette interview ^^

_________________________________
darkgenius

Mon skyblog Ma page facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://darkchild-80.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   21/10/2012, 23:38

OUI =D

Par contre, une chose m'a étonné: le fait qu'il pense que c'est réellement Michael qui chante sur la chanson Breaking News par exemple. Certes, on entend très légèrement sa voix ...mais elle est recouverte par une autre voix se disant être celle de MJ alors qu'en ce qui me concerne j'ai de très très gros doute =S
Revenir en haut Aller en bas
darkgenius
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2684
Age : 39
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   21/10/2012, 23:41

Moij'ai toujours pensé que c'était Michael et que sa voix n'était pas parfaite car il s'agissait de démo

_________________________________
darkgenius

Mon skyblog Ma page facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://darkchild-80.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   21/10/2012, 23:53

En effet sa voix n'est pas parfaite du fait que ce soit une démo et je pense que c'est d'ailleurs pour cette raison qu'une deuxième voix (qui selon moi n'est pas la sienne) à été rajouté par dessus^^. Breaking News est d'ailleurs la chanson que j'apprécie le moins de l'album, je trouve qu'on entend pas assez sa voix ^^'
Revenir en haut Aller en bas
disneysmile
Admin


Féminin Nombre de messages : 2105
Age : 44
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   22/10/2012, 00:06

Ce sont pour certains, des morceaux inachevés, c'est peut-être pour cela que des voix ont été rajoutées ^^
Revenir en haut Aller en bas
Cedric
She Drives Me Wild


Masculin Nombre de messages : 816
Age : 28
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   22/10/2012, 00:13

Intéressant tout ca Razz
Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 21:00

Speechless a écrit:
OUI =D

Par contre, une chose m'a étonné: le fait qu'il pense que c'est réellement Michael qui chante sur la chanson Breaking News par exemple. Certes, on entend très légèrement sa voix ...mais elle est recouverte par une autre voix se disant être celle de MJ alors qu'en ce qui me concerne j'ai de très très gros doute =S

+1 plus que des doutes pour moi Very Happy

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 22:31

Heureuse de constater que tu penses comme moi =D.Mais c'est dommage tout de même...car je préfère entendre une démo avec la voix de Michael plutôt qu'une chanson finie mais avec une voix par dessus la sienne =S
Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 22:40

et oui et c'est vendu comme album de Michael Evil or Very Mad

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Genatte
Admin


Masculin Nombre de messages : 8464
Age : 29
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 23:33

Parce que c'en est un... Faut arrêter aussi avec cet album. Bon, vous avez le droit de penser ce que vous voulez, ce n'est pas ce que je dis... Mais pour moi, c'est un album de Michael (un peu dilué, certes, mais quand même).

_________________________________
Genatte.

Mon site perso ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://thomasjumel.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 23:40

Ah mais pour moi aussi^^ Je le considère comme un album à Michael. Il y a de magnifiques chansons dessus dans lesquelles il chante, comme d'habitude, merveilleusement bien comme Much too Soon par exemple ou Another Day. J'adore ces chansons et je suis contente de les connaitre =). Je suis juste un sceptique concernant la chanson Breaking News, mais les autres je les aime beaucoup =).
Revenir en haut Aller en bas
Genatte
Admin


Masculin Nombre de messages : 8464
Age : 29
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 23:57

Il y en a quelques unes qui ne sont pas du 100% MJ, mais c'est quand même le cas je pense. Après, leur tort réside plutôt dans leur manque de franchise...

_________________________________
Genatte.

Mon site perso ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://thomasjumel.jimdo.com/
darkgenius
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2684
Age : 39
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   27/10/2012, 23:58

Pour moi aussi ca reste un album de Michael ^^

_________________________________
darkgenius

Mon skyblog Ma page facebook
Revenir en haut Aller en bas
http://darkchild-80.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   28/10/2012, 00:24

Je suis d'accord avec toi Genatte, si dès le départ ils avaient prévenu les fans au lieu de nier je pense que tout ceci se serait un peu mieux passé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   28/10/2012, 16:57

ben je suis désoler mais non, pourquoi "...... il faut arrêter aussi avec cet album...." c'est ce que je pense, je changerais pas mon discourt, si pour vous prendre des morceaux de chansons sur lesquelles michael travaillaient, les finir par un autre et arranger la musique est un album de Michael ok pour vous, mais pour moi c'est pas ça un album de michael

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Genatte
Admin


Masculin Nombre de messages : 8464
Age : 29
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   28/10/2012, 18:23

Tu as ton avis mais inutile de le repeter sur tous les topics.

_________________________________
Genatte.

Mon site perso ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://thomasjumel.jimdo.com/
Magali
ULTIMATE DANGEROUS
ULTIMATE DANGEROUS


Féminin Nombre de messages : 11595
Age : 49
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   28/10/2012, 18:26

si tu me vois me répeter c'est que le sujet en parle, sinon je me répeterais pas Wink

_________________________________

Pour les fans, c'est culpabilisant de ne pas avoir pu empêcher la mort de l'artiste qu'ils aiment: de MJ tirer de sa biographie
YOUTUBE: http://www.youtube.com/user/HommageaMichaelJ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Matt Forger   Aujourd'hui à 12:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Matt Forger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INTERVIEW] Matt Forger: L'expert du son Jackson revient sur Thriller.
» [INTERVIEW] M.Pokora évoque Michael: "Bien qu'il ai fait des choses dégradantes[...]"
» [Interview] Chat sur Habbo.it : "Gustav & Georg sont là, près de moi"
» [Interview] Bill Kaulitz pour Stern magazine
» Interview fred schneider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MJ-Story :: FORUMS THEMATIQUES :: Discussions Générales-
Sauter vers: